Accueil  >  Conseils  >  Stage de pilotage sur circuit automobile : comment ça se passe ?
CONSEILS - TOUTES CATÉGORIES

STAGE DE PILOTAGE SUR CIRCUIT AUTOMOBILE : COMMENT ÇA SE PASSE ?

Total - Conseil Circuit automobile : ligne de départ © marcofinelli
publié le 14/09/2015
Catégories : Loisirs - Passion Type : Article
0
11
Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager avec vos amis
Ferrari F458 Italia, Porsche Cayman, Lamborghini Gallardo, Audi R8, Subaru Impreza, Nissan GT-R… vous rêvez de prendre le volant de l’un de ces bolides d’exception ? Que ce soit en France, en Europe ou même à travers le monde, de nombreux circuits proposent des stages de conduite encadrés par des professionnels. Suivez nos conseils pour partir en pole position !
 


QUELLES CONDITIONS POUR FAIRE UN STAGE DE PILOTAGE SUR CIRCUIT ?

Vous devez être âgé d’au moins 18 ans et avoir un permis de conduire de catégorie B en cours de validité (il vous sera demandé le jour du stage). Il est également impératif que votre médecin ne vous ait pas adressé de contre-indication à la pratique de la conduite automobile. Enfin, exit l’alcool, les substances illicites, mais aussi les médicaments provocant des somnolences !
 


SUR QUELS CIRCUITS ONT LIEU LES STAGES ?

Il existe des circuits un peu partout en France. Parmi les plus connus, citons :
  • Les circuits de l’Ouest parisien à Dreux (28) : un circuit d’asphalte de 2,1 km et un circuit mixte d’1,2 km enchaînant bitume et terre.
  • Le circuit Beltoise à Trappes (78) : 1,7 km d’asphalte alternant grandes courbes et virages en épingle à 20 min de Paris.
  • Les circuits des 24h du Mans (72) : la Porsche Sport Driving School propose notamment des stages sur les circuits Bugatti (4,180 km) et Maison Blanche (2,817 km), à l’intérieur du mythique circuit d’endurance (les Hunaudières, Mulsanne ou Arnage étant réservés à la circulation).
  • Le circuit Paul Ricard du Castellet (83) : 3 possibilités de circuits (1,6 km, 2 km ou 3,8 km) en fonction du stage de conduite choisi.
  • Le circuit Paul Armagnac à Nogaro (32) : 3,6 km dédiés aux sports mécaniques.
  • Le circuit Geoparc à Saint-Dié-des-Vosges (88) : un parcours de 2,5 km d’asphalte, mais aussi une piste de 5 ha tout-terrain pour les 4x4.
  • Le circuit glace Abondance (74) : cette piste insolite en plein cœur des Alpes permet d’améliorer sa conduite… sur la neige !
 
Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive ! Lorsque vous ferez votre choix, pensez à privilégiez les circuits homologués par la Fédération Française de Sport Automobile (FFSA) et/ou par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) afin de vous assurer que les normes en matière de sécurité soient bien respectées.
 
 
PLEINS FEUX SUR… LES CIRCUITS MYTHIQUES À L’ÉTRANGER
Hors de nos frontières aussi, certains circuits cultes ouvrent leurs pistes aux particuliers :
  • Allemagne : parcourez 20 km dans les bois sur le circuit Nürburgring.
  • Angleterre : plongez dans la peau de James Bond au volant d’une Aston Martin sur le circuit de Silverstone.
  • Belgique : empruntez le célèbre virage du Raidillon de l’Eau Rouge sur le circuit de Spa Francorchamps.
  • États-Unis : affrontez le dénivelé impressionnant de la chicane « Corkscrew » du circuit Laguna Seca en rejoignant l’un des clubs qui louent la piste au cours de l’année.
 
 
 

COMBIEN ÇA COÛTE ?

Face à une offre très diversifiée, vous trouverez des stages de pilotage sur circuit pour (presque) tous les budgets. Sachez que le prix varie en fonction :
  • du type de stage de conduite (baptême de pilotage, stage GT découverte pour les novices ou perfectionnement pour les habitués, conduite rallye, stage monoplace…) ;
  • de la voiture ;
  • du nombre de tours de piste ou du temps passé sur le circuit ;
  • de la date (haute ou basse saison) ;
  • et bien sûr du circuit lui-même.
Pour en savoir plus, il est conseillé de contacter directement le circuit sur lequel vous souhaitez piloter ou de consulter son site internet.  



COMMENT CELA SE DÉROULE-T-IL LE JOUR J ?

En règle générale, pour un stage GT classique, vous serez d’abord briefé par les pilotes instructeurs (techniques de pilotage, particularité du circuit, fonctionnement de la voiture, règles de sécurité…). Ensuite, c’est parti pour la pratique : après avoir réalisé 1 ou 2 tours avec l’instructeur pour vous familiariser avec le parcours, ce sera à vous de jouer !
 
 
LE SAVIEZ-VOUS ?
La plupart des circuits offrent également la possibilité de rouler avec votre propre véhicule. Si vous souhaitez tenter l’expérience, n’oubliez pas de ménager votre bolide en emportant avec vous une huile adaptée à la conduite sportive comme, par exemple, la Total Quartz Racing. Un train de pneus neufs sera évidemment aussi requis.
 
 
 

LE STAGE DE PILOTAGE SUR CIRCUIT : UNE IDÉE CADEAU QUI DÉCROCHE LE GRAND PRIX !

L’un de vos proches est passionné par le sport automobile et rêve de sensations de conduite inoubliables ? Offrez-lui un stage de pilotage ! De nombreux circuits proposent des bons à offrir sur leurs sites. Il existe également des coffrets cadeaux dédiés au pilotage de voitures d’exception (Smartbox, Wonderbox, Dakotabox…). 


Vous avez des conseils ou de bonnes adresses à partager ? Faites-nous en part en commentaires !
Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager avec vos amis
Lire tous les commentaires (0)
Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Nom *
Prénom *
Email *
Commentaire *
J'accepte d'être contacté(e) ultérieurement par le groupe Total à des fins d'information sur les nouveaux produits et offres commerciales.

SUR LE MÊME SUJET :

KARTING : LES CLÉS POUR SE LANCER

Total - Conseil Pilote de karting sur une piste © edollo
publié le 04/01/2016
Catégories : Loisirs - Passion Type : Article
1
26
+ d'infos

MOTO VINTAGE : L’ESPRIT CAFÉ RACER, C’EST QUOI ?

Total - Conseil Moto Café Racer Vintage dans un atelier © Nejron Photo
publié le 03/12/2015
Catégories : Loisirs - Passion | Moto Type : Article
1
12
+ d'infos