Accueil  >  Conseils  >  Moto : 10 réflexes sécurité avant de prendre la route
CONSEILS - TOUTES CATÉGORIES

MOTO : 10 RÉFLEXES SÉCURITÉ AVANT DE PRENDRE LA ROUTE

Total - Conseil Motard et rétroviseur © Chlorophylle
publié le 29/06/2015
Catégories : Moto Type : Article
0
10
Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager avec vos amis
À moto, sécurité et confort de conduite vont souvent de pair. Si vous projetez de faire un long trajet, c’est le moment de réviser votre deux-roues et les grands principes de prévention. Petit rappel des contrôles à effectuer avant de prendre la route !


Contrôler l’état des pneus

Pour vous assurer du bon état de vos pneus, référez-vous aux témoins d’usure. Vous devez changer vos pneus si la hauteur de gomme atteint ces marques. Vérifiez également qu’il n’y a pas de corps étrangers dans les sculptures et que vos pneumatiques sont bien gonflés en vous référant aux instructions du constructeur.

 

Surveiller les freins

Premiers systèmes de sécurité sur la route, les disques et les plaquettes de frein sont à contrôler très régulièrement. Si les premiers indices d’usure se sont déjà fait sentir (freinage plus long, grincement…), démontez l’étrier de votre moto et inspectez l’état des témoins d’usure. Remplacez vos plaquettes si ces derniers ne sont plus visibles ! Gardez en tête que des plaquettes usées freineront non seulement moins bien, mais auront aussi l’effet d’une râpe à fromage sur vos disques. Le coût de remplacement sera évidemment bien plus important si l’ensemble plaquettes / disques est à changer. Changer un simple de jeu de plaquettes dans les temps reste la meilleure option pour votre sécurité et votre porte-monnaie !

 

Vérifier les suspensions

Avec les pneus et les freins, les amortisseurs font partie du triangle de sécurité. En absorbant les chocs, ils maintiennent la liaison entre votre deux-roues et la chaussée. Vous devez les changer si vous observez une dégradation anormale des pneus, que votre tenue de route est moins bonne dans les virages ou que votre moto plonge lorsque vous actionnez le levier de freins.

 

Tester les feux

Clignotants, feux de route, feux de freinage, phares… Sur la route, voir est aussi important que d’être vu, surtout pour un deux-roues. Prenez le temps de bien nettoyer vos feux et de vérifiez leur bon fonctionnement avant chaque départ.

 

Tendre et graisser la chaîne

Un kit-chaîne bien entretenu, c’est une bonne transmission des vitesses. Assurez-vous que la chaîne est bien lubrifiée et tendue. Si le débattement ne se situe par entre 3 et 5 cm, c’est que la tension est trop ou pas assez importante. Dans ce cas, adressez-vous à un professionnel pour la faire ajuster.



Consulter le tableau de bord

Avant de vous lancer dans un check-up complet de votre moto, jetez un œil au compteur. Un voyant de couleur rouge vous alertera en cas de danger imminent et vous indiquera la nature du problème à régler. Référez-vous si besoin au manuel du propriétaire pour plus de précision sur la signification du voyant.

 

Inspecter le niveau d’huile moteur

Le contrôle du niveau d’huile se fait à tiède, sur une moto droite, c'est-à-dire positionnée sur une surface plane et sur la béquille centrale. Si votre moto n’en est pas équipée, vous pouvez utiliser une béquille d’atelier. Suivant le modèle de votre deux-roues, la mesure se fait avec une jauge transparente placée sur le carter ou avec une jauge traditionnelle, que l’on trempe dans le moteur. Si le niveau est trop bas, rajoutez de l’huile en veillant à ne pas dépasser la marque gravée sur la jauge au risque d’endommager un joint d’étanchéité.

 

Repérer les fuites

Une trace de liquide suspecte sous votre moto ? Cela est peut être dû à une fuite. Huile moteur, liquide de frein, liquide de refroidissement, carburant… Tournez-vous vers un spécialiste pour déterminer l’origine de l’écoulement et y remédier au plus vite. Une fuite non traitée risque d’endommager gravement un organe moteur et de rendre le pneu arrière extrêmement glissant. 

 

Bien s’équiper

Un équipement moto doit vous protéger en cas de chute. Le casque est, de préférence, intégral, aux normes et n’a jamais subi aucun choc. La veste et les gants ont des coques de protection et des bandes rétro-réfléchissantes. Pensez à vous munir d’une petite lampe, accessoire très utile si vous deviez intervenir sur votre deux-roues la nuit. Ce type d’accessoires, faciles à glisser sous une selle, vous sera d’une grande aide le moment venu.

 

Des papiers à jour et facilement accessibles

Votre moto est fin prête ? Parfait ! Mais qu’en est-il de vos papiers ? Permis, carte d’identité, vignette d’assurance, certificat d’immatriculation… Tout doit être en règle et à portée de main avant de prendre la route !

 
Le saviez-vous ?
Il existe de courtes formations pour approfondir vos connaissances du deux-roues et améliorer votre conduite. Des centres de formation agréés dispensent en effet régulièrement des stages de perfectionnement à la conduite sur route. 
 
Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager avec vos amis
Lire tous les commentaires (0)
Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Nom *
Prénom *
Email *
Commentaire *
J'accepte d'être contacté(e) ultérieurement par le groupe Total à des fins d'information sur les nouveaux produits et offres commerciales.

SUR LE MÊME SUJET :

​LES ÉQUIPEMENTS MOTO INDISPENSABLES À VOTRE SÉCURITÉ

Total - Conseil Essayage de casque moto chez Star Motors © Total eboutique
publié le 23/12/2016
Catégories : Moto Type : Vidéo
0
43
+ d'infos

PROTÉGER VOTRE DEUX-ROUES DU VOL

Total - Conseil Protéger votre deux-roues du vol
publié le 13/01/2015
Catégories : Moto Type : Article
0
143
+ d'infos