Accueil  >  Conseils  >  Protéger votre deux-roues du vol
CONSEILS - TOUTES CATÉGORIES

PROTÉGER VOTRE DEUX-ROUES DU VOL

Total - Conseil Protéger votre deux-roues du vol
publié le 13/01/2015
Catégories : Moto Type : Article
0
143
Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager avec vos amis
En France, un deux-roues motorisé est volé toutes les 10 minutes, selon l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP, 2013). Autant dire que cela n’arrive vraiment pas qu’aux autres ! Votre moto ou votre scooter peut, lui aussi, être convoité par les voleurs. Voici quelques astuces pour mieux le protéger et éviter de vous retrouver à pied.
 

BÉCANE BIEN GARÉE ET ATTACHÉE, BÉCANE SAUVÉE !

Rien de tel que les ruelles sombres et désertes pour augmenter les chances de se faire voler son deux-roues ! Lorsque vous êtes de sortie, stationnez plutôt dans un endroit passant et bien éclairé. Chez vous, essayez autant que possible de garer votre machine dans un parking fermé, à l’abri des regards envieux.
Attachez ensuite solidement votre deux-roues à un point fixe ancré au sol. N’oubliez jamais que la technique de vol la plus répandue est l’enlèvement : les voleurs soulèvent le deux-roues et le chargent dans un véhicule utilitaire. Pour éviter de leur faciliter la tâche :
  • n’attachez pas votre engin à lui-même ou uniquement par les roues (car elles sont facilement démontables), mais plutôt par le cadre ou les tubes de fourche ;
  • ne faites pas traîner votre antivol au sol (il serait plus facile de le couper !) ;
  • et optez évidemment pour un antivol de qualité.
 
L'ASTUCE TOTAL EN CAS DE VOL
Malgré toutes les précautions prises, votre deux-roues a été volé ! Pas de panique, voici les démarches à suivre :
  • rendez-vous au Commissariat de Police ou à la Gendarmerie la plus proche pour déclarer le vol ;
  • prévenez votre compagnie d’assurance au plus vite et au plus tard dans les 48 h qui suivent votre déclaration de vol, en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception comprenant la photocopie de la déclaration de vol et toutes les preuves nécessaires à l’indemnisation (documents liés aux antivols, etc.).
 

"U", CHAÎNE, BLOC-DISQUE....QUEL ANTIVOL CHOISIR ?

5 minutes : c’est la période au bout de laquelle un voleur abandonne en général s’il n’arrive pas à ses fins. Gagnez du temps en protégeant votre deux-roues avec un, voire des antivols solides et certifiés « NF » et/ou « SRA » (Sécurité et Réparation Automobile) !

Pour un maximum de sécurité, l’idéal est de coupler un « U » et une chaîne. Cela vous permet d’attacher votre machine à l’avant et à l’arrière, mais aussi de l’amarrer plus facilement à un point fixe. Robustes, les branches du « U » sont disponibles en plusieurs formats : choisissez un modèle adapté à votre deux-roues afin de le fixer facilement. La chaîne, quant à elle, est plus souple et convient bien aux scooters.
En revanche, pour limiter les risques de vol, évitez d’utiliser un bloc-disque. Accroché au disque de frein, cet antivol permet de bloquer la roue, mais cela n’empêchera pas le voleur de le soulever pour l’embarquer ! Autre point négatif du bloc-disque, on a rapidement tendance à oublier l’avoir mis. Et au redémarrage… c’est la chute ! Même problème avec l’anti-démarrage (ou clé codée) : votre moto ne pourra certes pas être démarrée, mais elle pourra toujours être enlevée. Par conséquent, si vous tenez absolument à ces antivols, servez-vous en uniquement pour les pauses rapides ou associez-les à un « U ».
 
PLEINS FEUX SUR ... L'INDEMNISATION DE L'ASSURANCE
Pour être indemnisé en cas de vol, il faut bien entendu avoir souscrit une assurance antivol deux-roues. Veillez également à pouvoir prouver que votre moto ou scooter est équipé d’un antivol agréé et que vous stationnez dans un parking fermé. Les assureurs recommandent également souvent de protéger les deux-roues avec une alarme. Pour savoir ce qui est exactement pris en charge par votre assurance, vérifiez ce que couvre votre contrat. En règle générale, si votre deux-roues est retrouvé dans les 30 jours après le vol, l’assurance prend en charge les frais de récupération et les montants des réparations. S’il n’est pas retrouvé, un expert déterminera la valeur du véhicule en fonction de sa cote Argus pour fixer, ensuite, le montant de l’indemnisation. 
 

DES OUTILS POUR SUIVRE VOTRE DEUX-ROUES À LA TRACE

LE CHIFFRE-CLÉ
En plus des antivols classiques, vous pouvez protéger votre deux-roues en le « tatouant » ou en l’équipant d’un traceur GPS :
  • Le tatouage antivol (marquage) de votre moto ou scooter permet de lui donner une identité : chaque pièce essentielle est numérotée et répertoriée dans un fichier national mis à disposition des forces de l’ordre. Résultat ? Ce sera beaucoup plus difficile pour un voleur de les revendre !
  • Le traceur GPS, lui, sera utile pour localiser votre machine si, par malchance, elle a été volée.
47 418
C’est le nombre de vols de deux-roues motorisés constatés par la Police Nationale en France en 2013. Soit une baisse de 8 % par rapport à l’année précédente où 52 197 vols avaient été recensés.
* Bulletin « Criminalité et délinquance enregistrées en 2013 » de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), janvier 2014

 
Partager Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Pinterest Partager avec vos amis
Lire tous les commentaires (0)
Laisser un commentaire
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Nom *
Prénom *
Email *
Commentaire *
J'accepte d'être contacté(e) ultérieurement par le groupe Total à des fins d'information sur les nouveaux produits et offres commerciales.

SUR LE MÊME SUJET :

POLIR ET LUSTRER SA MOTO : COMMENT PROCÉDER ?

Total - Conseil Application polish réservoir moto
publié le 06/06/2017
Catégories : Moto Type : Vidéo
0
6
+ d'infos

GARANTIR UNE LONGUE VIE À VOTRE MOTO: MODE D'EMPLOI

Total - Conseil Infographie entretien moto
publié le 04/05/2015
Catégories : Moto Type : Infographie
0
12
+ d'infos